De mes confidences

Quatrième d’une douzaine de joyeux lurons, je nais en octobre 1948 à Saint-Boniface-de-Shawinigan, pays de montagnes au cœur du Québec. Docile, je m’émerveille des légumes virevoltant dans le bouillon de la soupe ou encore, j’invente des mondes fantastiques avec les poupées de papier découpées dans les catalogues de Dupuis Frères ou d’Eaton, activité plus créatrice que de jouer au ballon avec les autres!

Fillette timide, fille studieuse, puis jeune femme éprise de grands espaces, j’adopte le style épistolaire pour voyager au Congo, en Turquie et en Belgique. D’autre part, je couche mes états d’âme dans mon journal personnel. Mes trois enfants me rendent grand-mère de huit tout-petits.

Par un soir d’automne gris et pluvieux, je franchis le seuil d’un atelier d’écriture : le soleil m’éblouira! Les phrases me déclarent leur amour en dansant cœur à corps avec mon imagination et des amitiés sincères s’installent à demeure. À l’époque, La Moimars2016revue du loisir littéraire devenue Le passeur, porte d’entrée à des possibles insoupçonnés jusque-là, publiera deux de mes écrits. Quelques autres s’ajoutent à mon palmarès depuis.

Une confiance bienfaisante prend racine. Encouragée par l’hôtesse du http://www.carole-lussier.com, j’apprivoise les subtilités de la nouvelle. Je découvre le plaisir de peaufiner un texte, de le parer de vocables chatoyants. J’aime relever le défi mensuel : peindre en mots des mondes imaginaires et fantaisistes inspirés de tableaux. Je monte à bord du projet je plume et tu pinceaux… J’y trouve un jardin accueillant où mes rêves peuvent éclore.

Mon parcours se déploie sur de nouveaux sentiers. Mes nouvelles sont publiées dans divers collectifs, et des extraits figurent dans l’Agenda d’art Plumes et pinceaux. Je côtoie des auteurs, je participe à des séances de signature, j’acquiers de l’assurance.

Je collabore à des animations où les créations littéraire et picturale se complètent par la transformation d’œuvres d’artistes-peintres en nanonouvelles.

Je remercie ceux et celles qui croient en moi – étant du nombre, je me donne une tape reconnaissante sur l’épaule! Je poursuis ma démarche d’écrivaine sur ce blogue.

Je vous souhaite une belle promenade en ma compagnie!

© Véronique Morel

Crédit photo: Créations Marie-Josée Jalbert
Crédit toile de fond: Mélanie Bernard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s