Étiquettes

, , ,

JOURNAL DU 7e CIEL – 2-3 mai 2020 (J32-33)

« Une lettre arrivée à destination réconforte son destinataire pour les prochains mois, tandis qu’il peut sombrer dans une léthargie inquiétante si aucune missive d’un être cher ne lui parvient. Les mots échangés entre les deux rives de l’océan ne s’écoutent qu’avec le cœur, par l’intermédiaire des yeux. (…)*

§ § §

Samedi, je me suis demandé à quoi me servait de tenir mon journal-vidéo Covid-19. Le parc était bondé. Certaines personnes étaient allongées ou assises sur des couvertures, d’autres jouaient au ballon ou au freezbee. Et sans surprise, les enfants couraient. C’était d’une monotonie imbuvable. D’où ce questionnement.

Pigé à l’aveugle, l’extrait de mon recueil Courtepointe de vitraux m’interpelle.

– Véronique, tu tiens un journal pour documenter l’arrivée du printemps vue de ton balcon du 7e Ciel. En le publiant sur ton blogue, tu conserves en mémoire tes observations au fil des jours. Les réactions, toutes plus émouvantes les unes que les autres, confirment la pertinence de ton projet : « une lettre entre deux rives ».

Dimanche, le vert du feuillage me saute au visage en mettant le pied sur mon balcon. Ça y est! Le printemps est arrivé!

J’explose de joie. Ce sera une journée extraordinaire, flamboyante!

Et non! Le scénario de la veille se répète : hommes femmes enfants envahissent le parc, reproduisent les mêmes mouvements, rient au même diapason!

Ce n’est pas vrai! J’aurai passé un autre jour dans les remous du confinement, lassée, écrasée par l’anxiété. Misère!

 

Vers 18 heures, « une lettre entre deux rives » surgit dans le ciel. J’exulte! M’enlaçant d’un câlin immense, l’arc-en-ciel dessine « Ça va bien aller! » avant d’ouvrir la voie au pied-de-vent timide, annonciateur d’une lumière au bout du tunnel.

Une vidéo pour dessiller les mots, l’exubérance des photos, une rencontre entre toi et moi, voilà les doses thérapeutiques pour me redonner espoir!

© Véronique Morel 2020, texte, photos et vidéos

*Courtepointe de vitraux – Catherine de Saint-Augustin, hospitalière en Nouvelle-France, extrait p.149

https://bouquinbec.ca/boutique/courtepointe-de-vitraux-catherine-de-saint-augustin-hospitaliere-en-nouvelle-france.html