Étiquettes

,

Rien ne va plus au royaume du Père Noël. Le bonhomme souffre de courbatures, et son humeur décline à vue d’œil. Mère Noël s’en inquiète.

Qu’est-ce qui t’arrive mon Vieux? Je ne te comprends plus. Tu manques d’énergie, d’entrain. On dirait que tu n’as plus le goût à l’ouvrage.

Ne te fais pas de souci, sa Mère! Je ne suis pas malade. Sauf que… La livraison des cadeaux me stresse sans bon sens. Il y a de plus en plus de circulation dans le firmament. Un territoire vierge m’appartenait la nuit de Noël. Je voguais entre les étoiles, et mes rennes repéraient les volutes des cheminées pour atterrir en douceur, au son des cantiques et des rires. Tout cela a disparu.

Mère Noël lui prépare un chocolat chaud garni de mousse de lait sur laquelle se répandent des pépites de chocolat noir. Tout ce qui redonnera le sourire au Père Noël. Rien à faire. Le vieillard se renfrogne. Elle l’enlace de ses bras aimants.

Je ne veux pas te mettre de pression, sauf que la Grande Nuit sera bientôt là et nous ne sommes pas prêts. Mon Vieux, nous n’avons plus le choix. Le grand âge nous gagne. Il est temps de léguer l’entreprise à notre fille.

Sa Mère, voyons! Sois lucide! Amidouce n’a pas le panache qui m’a toujours distingué des autres.

Tut tut tut, comment peux-tu parler de même de notre chère fille. Amidouce est intelligente, racée. Son goût de l’aventure la mènera vers des cieux inconnus de nous. Faisons-lui confiance. Avec des yeux tout le tour de la tête, on ne lui passera pas un sapin!

Le vieux bonhomme n’entend même pas la fin de la phrase. Il ronfle déjà, un filet de chocolat dégoulinant dans sa barbe blanche.

Depuis un certain temps, les lutins dépérissent. Ils ne savent plus se taquiner, ni tirer la langue, ni se donner des pichenottes sur les oreilles. Les messages laissés par les enfants les émeuvent sans toutefois actionner le ressort qui les mettrait au travail pour combler les attentes des petits.

Mère Noël prend son courage à deux mains et organise une rencontre avec les lutins. Elle les informe qu’à l’avenir, Amidouce deviendra la responsable en chef de l’usine des cadeaux en remplacement de son père vieillissant.

Certains lutins applaudissent la décision. Ils ont envie de changement et savent très bien qu’Amidouce est celle qui fera ressortir leurs talents en leur confiant de nouvelles responsabilités. D’autres rouspètent, conscients que leurs habitudes seront chamboulées à partir de maintenant. Amidouce voit le monde d’un œil si différent du leur.

Amidouce est la bonté incarnée. Dès son jeune âge, elle accompagnait le Père Noël dans sa distribution de cadeaux. Ce soir-là, la nuit frissonnait sur les toits des maisons. La neige étendait son édredon sous les pas des passants. Son père était descendu dans une cheminée lorsqu’elle fut surprise par deux gaillards qui l’empoignèrent par les épaules et la plantèrent dans un banc de neige à l’orée du coteau.

Quand on te retrouvera au printemps, il t’aura poussé des feuilles à la place de ta cervelle!

Les rires narquois des rustres se perdirent dans le noir.

Au petit matin, lorsque son père la retrouva enfin, sa fille ne pouvait plus marcher, ses membres durcis comme des blocs de glace. Les médecins durent lui amputer les deux pieds. Elle apprit à se déplacer en rampant ou assise dans un traîneau à roulettes qu’elle conduisait avec dextérité.

Depuis de nombreuses années, l’entreprise familiale affronte des marchands sans scrupule qui déposent bien avant l’heure dite des colis au seuil des demeures. Ils enfreignent les règles du jeu, celles de garder la magie de Noël intacte.

Entourée des lutins attentifs, Amidouce relit les lettres des enfants adressées au Père Noël. Cette année, ils réclament de la beauté. Ils dessinent un monde où les jardins fleuriront encore et dans lesquels chanteront des oiseaux multicolores. Les enfants demandent au Père Noël de leur donner la matière première du rêve et de la créativité. Ils veulent soigner la planète, devenir artisans de paix et de fraternité.

Comment faire?

Les lutins, incrédules, se voient dans l’incapacité d’honorer de telles espérances.

Amidouce les rassure. Dans les serres chaudes du royaume givré, elle demande aux lutins de semer les graines desquelles germeront fleurs et fruits, fines herbes et tomates. Elle leur assigne les tâches à accomplir afin d’être au rendez-vous pour la nuit de Noël. Elle sait stimuler les troupes.

Nous n’avons plus de temps à perdre. Les secondes tombent à l’horloge du Temps; le décompte commence. À nous de répondre à la mission de Noël: rendre les enfants heureux, voir leurs yeux étinceler et leur cœur déborder de reconnaissance.

Au soir de la Grande Nuit, les lutins se réjouissent. Des cadeaux inusités engrossent la hotte du Père Noël: des bottes, des tricycles, des chapeaux et des traîneaux décorés de fleurs. Le vieil homme retrouve son cœur d’enfant et lance son attelage pour la distribution.

Les étoiles peuvent chanter d’allégresse: Amidouce et ses lutins ont répondu aux attentes des enfants. À nouveau cette année, Noël sera leur fête.

JOYEUX NOËL

Paix et réalisation de toutes vos espérances

© Véronique Morel, texte et photos

© Myriam Anouk Augereau (https://myriamanouk.wixsite.com/arts):
Marionnette fabriquée lors du Colloque Intervoices et de l’AQRP