Étiquettes

, , , , , ,

J’ai tatoué tes imprécations dans mes tourments.
J’ai tatoué la douleur au creux de mon Être.
J’ai tatoué ma mort sur ta croix.
J’ai tatoué ma rage sur le mur.
J’ai tatoué mes cris sur le macadam.
J’ai tatoué mes maux sur la page.
J’ai tatoué mon courage dans la nuit étoilée.
Je nous ai toutes tatouées dans tes yeux.

Survivante, j’ai tatoué mon espérance dans le soleil d’automne qui donne aux couleurs l’éclat de la paix.

J’ai tatoué mes rêves sur l’oreiller.
J’ai tatoué mes cheveux sur ta poitrine.
J’ai tatoué mes fièvres sur ton front.
J’ai tatoué mes frissons sur tes lèvres.
J’ai tatoué mes rires dans ta bouche.
J’ai tatoué ma musique sur ta voix.
J’ai tatoué mon nom sur ton cœur.
J’ai tatoué mon sang dans tes veines.

Gravé en tapis de feuilles mortes sur la chute de mes reins, le tatouage monochrome surprend. Un grain de beauté, surgi d’un repli de ma peau, flamboie d’une rougeur discrète. L’aura-t-il seulement perçu?

tatouage-grainbeaute2_20161019

© Véronique Morel
© Crédit photo : Véronique Morel
« Feuilles mortes en négatif », trottoir de la rue Desjardins, Montréal, octobre 2016