Étiquettes

, , , ,

Au-dessus des nuagesDes nuages d’acier m’invitent au repos. Est-ce plutôt la forêt qui enfume mon vol? La nuit s’étend dans le jour naissant, ou peut-être… n’est-ce pas le jour qui s’enveloppe dans sa couette?

Songeuse, je vole dans mes pensées clairsemées. Il me semble voir luire au fond de moi une avenue de corail sur lequel je cueillerais des cristaux d’azur. Suis-je dans un rêve pour déceler ainsi la lumière derrière une couche de suie? Il me faudrait l’œil de faucon pour percer le mystère.

Que cache le duvet ténébreux? Comment naviguer dans sa chevelure ondulée, franchir ses rondeurs morcelées?

Je voudrais percevoir la beauté du monde comme me la racontent les yeux de l’enfant. J’aimerais caresser la tête blonde venue d’un autre temps. Si je ferme les paupières et ouvre les volets de mon âme, une herbe fraîche m’offre la détente, le bouillonnement de la chute scande mon pas, la chaleur du souffle allume mon espoir. Dans cet éden, je suis vivante.

Mes attentes se déploient dans l’univers sombre de mes peurs. Elles s’alignent sur le phare, elles perdent le rythme, elles s’esquintent à foudroyer un mur imaginaire, elles tentent la démesure de l’aventure. Elles s’épuisent dans leur recherche, sans savoir quoi.

Derrière le voile s’étend une arrière-scène flamboyante sur laquelle danse le renouveau, la frénésie.

Suis-je ailée? Suis-je la Vie?

© Véronique Morel

Au-dessus des nuages
Crédit photo : Luna Troizel (https://www.facebook.com/lunatroizel)
Reproduction autorisée